Le BOTSWANA




Le Botswana a une superficie un peu supérieure à celle de la France, pour une population de 1 767 000 habitants, soit 3 habitants/km2. C'est un pays relativement riche, surtout grâce aux mines de diamants, de nickel et de cuivre. L'élevage bovin y est important, mais il est sujet à de fréquentes épizooties; lors des déplacements, les véhicules peuvent être arrêtés à des barrages, où ils sont désinfectés, et les personnes doivent traverser des pédiluves de désinfection.

Les intérêts touristiques du pays reposent sur la nature et les animaux sauvages. Ce qu'il faut absolument voir:

- Le parc national de Moremi, avec le delta de l'Okavango. Si vous voulez y camper, évitez le camping à l'entrée du parc, vous risquez de voir peu d'animaux. Si vous disposez d'un héhicule 4x4, allez jusqu'au camp de Third Bridge ( comptez 3 h de route). Vous ne serez pas déçus. Une recommandation: la nuit, si vous voulez vous « soulager », n'allez surtout pas aux toilettes aménagées, mais plutôt derrière la tente; et avant de sortir, vérifiez que tout est calme. En effet, le chemin entre les toilettes et le lieu d'implantation des tentes est aussi celui des lions. Mais c'est formidable d'entendre les bruits de la savane, et aussi parfois de voir des lions entre les tentes. Ce lieu est aussi fréquenté par les éléphants, les singes...

L'Okavango est l'un des seuls fleuves au monde qui ne se jette pas dans une mer, mais dans les terres. Il attire de nombreux animaux sauvages ( lions, girafes, hippopotames, crocodiles, antilopes ).

Un éléphant s'est invité à notre pique-nique au campement. PRUDENCE!!!







- Le parc naturel de la rivière Chobe ( au nord près de la frontière zambienne et namibienne ). C'est le refuge de très nombreux animaux: éléphants, hippopotames, crocodiles. Il faut absolument aller sur la rivière avant le coucher du soleil: vous naviguerez au milieu des familles d'éléphants prenant leur bain.


- La réserve de Nata et le Sua Pan. Elle est constituée d'étendues couvertes d'eau au moment où le fleuve Okavango se jette dans le delta. En hiver ( la saison sèche, juillet et août ), l'eau s'évapore, laissant apparaître des lacs salés, les pans. Mais en 2000, il subsiste un immense lac de près de 50 km de l'eau, semblable à une mer intérieure. Les pans sont le refuge de nombreux oiseaux: flamants roses, oies, grues....






Autre pays


Votre compteur GRATUIT avec Compteur.com mesure d'audience, statistiques, ROI
Moteur de recherche - Hebergement gratuit - Chat, IRC, dialogues en direct